01/12/2003

Le mythe du wagon-fumeur était donc vrai...

Il y a des jours comme ça où on est un peu "caisse". On a envie de pauser son derrière dans le train plutôt que de rester debout et certainement, on n'a pas envie de traverser tous les wagons pour trouver enfin un wagon non-fumeur où il y a de la place. C'est dans ce genre de jour qu'on arrive à s'assoir pour ne pas se faire chier dans le wagon-fumeur. Certains gars c'étaient fouttu de ma gueule quand j'avais commencé à bosser en me disant que ça y était, que j'allais aller retrouver tous les jours mon groupe de belotte dans le wagon-fumeur à taper la canette de Jupiler entre deux parts. Je rigolais bien tout en ne comprenant pas tout à fait où ils allaient chercher ça. Mais ils avaient raison, c'est ça le pire, je me suis vraiment retrouvé coincé dans un groupe en train de jouer au Poker avec des dés et tout, les canettes sifflants. Une vraie bande vraie de chez vrai. Plus loin, y'avait même un gosse de pas plus de 2 ans couché sur la banquette en train de chercher de l'air pour respirer tandis que c'est parent ce prenaient pour des artistes en recolorant le wagon de bleu. C'est pas mêchant mais faut dire ce qu'y est: c'est la zone!

23:11 Écrit par Joule pour vous servir... | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

attention! Tout abus de SNCB peut nuire gravement à la santé physique et mentale!

Écrit par : pterodactylus | 01/12/2003

Le fumoir Je comprend celui qui veut fumer mais il y a aussi le respect des autres qui ne sont pas obligés d'avaler la nicotine (enfin j'espère qu'il y a encore des personnes qui respectent quand même).

Écrit par : petitlouis | 02/12/2003

AH mais ke nenie que Nenie Petit Louis. Il faut retourner la question, nous devons également respecter les fumeurs qui souffrent du manque de nicotine. Après tout, c'est leur wagon donc j'estime qu'ils sont libres d'y faire ce qu'ils veulent.

Écrit par : Joule | 02/12/2003

d'accord mais... ... pourquoi y a-t-il suffisamment de wagons fumeurs pour que tous les fumeurs soient assis et qu'il y reste de la place - et pas assez de wagons non fumeurs, de sorte que ceux-ci doivent rester debouts ?

Est-il plus juste de laisser le choix aux non fumeurs entre rester debout et s'asseoir en wagon fumeur en prenant des risques pour sa santé - ou de demander à un fumeur soit de rester debout, soit d'aller s'asseoir en non-fumeur et de s'abstenir de se droguer le temps du trajet (ce qui ne lui ferait certainement aucun mal)...

La solution pour les non-fumeurs ? Utiliser l'argent qu'ils ne dépensent pas en clopes pour se payer une place en première classe :-)

CQFD : la SNCB met moins de wagon non-fumeur 2ème classe pour vendre plus de billets première classe

Écrit par : yeshe | 06/12/2003

... emmener un bébé dans un wagon fumeur... peuvent pas se retenir 20 minutes et aller avec leur gosse chez les non fumeurs franchement? moi ca me prends la tete grave!

Écrit par : joey | 06/12/2003

juste juste remarque yeshe mais la SNCB parle plutôt de supprimer les premières classes encore plus vides plutôt que les wagons fumeurs.

Écrit par : Joule | 08/12/2003

ah ben non tu avais raison, les trains fumeur vont être supprimés. Je sais que ça pue, que c'est irrespirable mais je trouve ça un peu extrême de les virer. Penser un peu au mec qui fait 2H de train sans pouvoir en griller une. Pour les petits frimeurs qui en grillent pour épater les filles ok, mais pour les carément accro... c'est du fascisme!!!

Écrit par : joule | 11/12/2003

Les commentaires sont fermés.